04 février 2008

1

au rebord des pages commence l'absolu, au rebord des plages tournent les sens, elles sont là les cabines, les planches qui repoussent la mer, les portes existent, ce n'est pas une aventure, c'est juste un rapprochement.
Posté par nicolas vasse à 21:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 février 2008

l'orange de neige

Comme l'orange sur un traversin d'orages, des moutons minent la tréflière, d'îlots nomades. Pays d'écueils, mescaline lente, la presque terre de neige enivre la rive perlière. Fruit indolent, l'agrume arlequin s'endort. Délicatesse onirique, l'hôte se démêle, comme une orange de neige.
Posté par nicolas vasse à 23:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 février 2008

bohème sonique

à la dérive passagère et soudain tramway, un personnage à blouse lactée, déphase le style urbain, arpente trottoirs pairs et impairs, chapeau en écharpe...à la bonne aventure, il s'enfuit sans chaussures de mousse, et s'attache dorénavant à sa bohème sonique...
Posté par nicolas vasse à 22:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 février 2008

Manque de peau

une peau se détache du bois, espace protégé animal citadin, un verre en quelques mots, un ambre jaune à la gorge, un soir de plus, un soir de pluie, une peau se colle à la rue, extinction d'espèce, désespoir nocturne...
Posté par nicolas vasse à 20:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]