27 septembre 2008

on s'imaginerait la vie comme un nappage de caramel un coulis de framboises ou de mûres on se porterait presque à croire en cette innocente pomme du jardin
Posté par nicolas vasse à 22:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 septembre 2008

c'est brisé d'avenues le sol clair en plein été brillant feuilles sur un ton vert appuyé c'est en été et à l'ombre qu'une évidence a fleuri
Posté par nicolas vasse à 22:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 septembre 2008

entends-tu ce chant de mort cet aveu de ruines blanches l'hiver qui fissure la peau
Posté par nicolas vasse à 22:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 septembre 2008

ils l'ont appelé de diverses sortes de noms magiques ou démoniaques les gouffres l'ennui de mort au fond du noir du puits sans âme et nu de son un frère sombre a susurré le spleen
Posté par nicolas vasse à 21:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 septembre 2008

et tu disais et tes larmes dans ma gorge et les murs sales crayonnant et l'humide le mélancolique élan du corps jeté perdu et les murs tapissés du rouleau pleurant
Posté par nicolas vasse à 21:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 septembre 2008

j'aurais voulu être cet homme à la guitare ce brun silencieux à la voix chaude et grave j'aurais voulu chanter de mes doigts et ne pas laisser filer le temps comme aujourd'huicomme rien en lettres noires j'aurais voulu percer vos cœurs en quelques notes étoilées
Posté par nicolas vasse à 21:41 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

26 septembre 2008

danseuse glissante il a fait chaud quelques gouttes trouvent un sillon un creux où former le joyeux lac
Posté par nicolas vasse à 21:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 septembre 2008

les gens parlent les gens sont des vautours les gens charognards se repaissent vengeurs
Posté par nicolas vasse à 21:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
26 septembre 2008

Comprenez bien que l'écriture et la peinture sont les facettes d'un même diamant, il y en a beaucoup d'autres, et chacun devrait cultiver toutes ses facettes, chacun devrait entretenir son petit jardinet, le monde n'en serait que meilleur... je conçois l'art comme une approche globale de la vie, il ne s'agit pas d'un pan à part, il ne s'agit pas d'un sommet, ni d'un lieu réservé aux élites, ni aux professionnels de quoi que ce soit, non, je conçois l'art comme un art de vivre, naturel, propre à chaque homme sur cette terre. nous... [Lire la suite]
Posté par nicolas vasse à 09:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 septembre 2008

Lectures

"Entretien avec Pierre Soulages" par Charles Juliet, aux éditions "l'échoppe". "Soulages, les peintures 1946-2006" par Pierre Encrevé, aux éditions Seuil. "Souffle-Esprit, textes théoriques chinois sur l'art pictural", par François Cheng, aux éditions Points essais.
Posté par nicolas vasse à 09:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]