le nouveau monde là droit devant l'azur

là l'horizon baigné de stupeur là encore

où le ciel cendre se couche

étale la mesure de ses révolutions

de ses amours infinies

avec la terre pourpre devenue

 

 

 

 

 

Nicolas Vasse